Paiements

  • Le vendredi 30 mars et le lundi 2 avril, les banques belges seront fermées. Les services de paiement électroniques resteront en revanche accessibles. Il sera ainsi toujours possible d’effectuer des opérations de banque en ligne et mobile, de payer par carte et d’effectuer des opérations dans les self-banks. Febelfin conseille aux consommateurs de planifier leurs virements à temps.

  • Ces 10 dernières années, le nombre d’attaques d’agences bancaires a diminué de plus de 90%. Alors que 127 cas étaient encore recensés en 2007, ce nombre n’était plus que de 11 l’année dernière. Le nombre d’attaques à l’explosif, où les auteurs tentent de faire exploser les distributeurs automatiques, se sont limitées à 2 tentatives. Ces chiffres peu élevés sont dus aux importants efforts de sécurisation menés par les institutions financières, mais aussi à une volonté d’évoluer vers une société ayant moins recours aux espèces.

  • Aujourd’hui sera lancée la nouvelle mouture du service interbancaire Bankswitching. Celle-ci permettra aux consommateurs de changer de banque encore plus simplement. En effet, ces derniers ne devront plus communiquer eux-mêmes leur nouveau numéro de compte par ex. à leur employeur ou leur fournisseur d’électricité. C’est la nouvelle banque qui prendra désormais cette démarche en charge, via le service Bankswitching.

  • La période des fêtes est bientôt là ! Les derniers jours de décembre sont traditionnellement caractérisés par un grand nombre de paiements. L'année dernière, le 23 décembre est arrivé en tête du classement du plus grand nombre de paiements par carte : la carte bancaire a été utilisée plus de 8 millions de fois. Mais peut-être préférez-vous opter pour des paiements mobiles ou en ligne. Voici en tout cas quelques conseils grâce auxquels vos paiements s’effectueront sans soucis durant les fêtes ! 

  • Les Belges restent des êtres d’habitude, y compris lorsqu’il s’agit de paiements. Nous payons nos gros achats par carte, certes, mais pour les petits paiements, nous restons prompts à ressortir nos espèces. En dépit des efforts du secteur bancaire belge pour stimuler davantage les paiements électroniques, la disparition des espèces de notre société ne paraît pour l’instant pas concevable. Même si les paiements électroniques sont plus rapides et plus sûrs.

  • Permettre aux consommateurs d’effectuer des paiements rapidement et en continu 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, telle est l’ambition que les banques belges nourrissent pour novembre 2018. Grâce à cette initiative des paiements instantanés, notre pays se présente à nouveau comme un acteur majeur sur la scène des paiements : il devient l’un des premiers en Europe à proposer des paiements instantanés. 

  • Le mercredi 27 septembre, le jour de la Fête de la Communauté française, les agences bancaires seront fermées en région de langue française. A Bruxelles et en région de langue néerlandaise, les agences seront ouvertes.

  • C’est en septembre 2007 que sont nés les paiements sans contact au Royaume-Uni. 10 ans plus tard, ces paiements font partie intégrante du quotidien britannique : ainsi, plus de la moitié de l’ensemble des paiements de moins de 30 £ se font désormais sans contact de l’autre côté de la Manche. En Belgique, nous n’en sommes pas encore là, mais les possibilités de payer sans contact ne cessent, ici aussi, de se multiplier.

  • A partir du 1er février 2018, il sera encore plus simple pour le consommateur de changer de banque. Il ne devra en effet plus transmettre lui-même son nouveau numéro de compte à son employeur ou à son fournisseur d’électricité. Sa nouvelle banque s’en chargera pour lui. Elle enverra, via le nouveau service central Bankswitching, les notifications de changement de banque aux différents créanciers et donneurs d’ordre de virements entrants récurrents.

  • B-Hive et différentes institutions financières belges œuvrent à la mise en place d’une plate-forme conjointe visant une inscription plus rapide et facile des nouveaux clients. « Trust-Hive » permettra de réduire considérablement la quantité de papier utilisé dans le cadre de la signature d’un contrat auprès de la banque. Les données les plus récentes auront en fait déjà été complétées dans ce contrat. 

Pages