Placements en assurance

Que sont les placements en assurance ?

Les placements en assurance sont des contrats passés entre :

  • le preneur d’assurance : la personne qui passe le contrat ;
  • l’assureur : la compagnie d’assurances ;
  • le bénéficiaire : la personne à qui seront versés le capital et les intérêts à l’échéance du contrat.

En tant que preneur d’assurance, vous versez les primes à l’assureur. Ces primes peuvent être payées sous la forme d’un versement unique ou de versements périodiques. À l’échéance du contrat (à la retraite, en cas de décès ou à une date convenue par contrat), l’assureur doit verser une somme déterminée au bénéficiaire.

Quand et à qui sont versés le capital et les intérêts ?

Assurance en cas de vie

Le capital et les intérêts sont payés à l’assuré à l’échéance du contrat (par exemple, à l’âge de la pension).

Assurance en cas de décès

Le capital et les intérêts sont versés au bénéficiaire (par exemple, les enfants) en cas de décès de l’assuré.

Assurance mixte 

Une combinaison des deux est également possible. Elle permet de constituer un capital grâce à l’assurance vie et de protéger votre famille en cas de décès.

Où souscrire un placement en assurance ?

Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à un (banc)assureur ou une institution financière.

Quels sont les types de placement en assurance les plus connus ?

Les placements en assurance les plus connus sont :

La BRANCHE 21

Il s’agit d’un investissement qui vous permet de constituer un capital pour l’avenir.

Tant le capital que le rendement sont garantis.

La BRANCHE 23

Il s’agit d’une assurance vie associée à des fonds d’investissement.

Ni le capital ni le rendement ne sont garantis.